Axe de formation et de développement : Savoir accompagner.

Des clés progressives et efficaces, pour accompagner vos clients, et vous accompagner vous-même.
Toucher n’est pas un geste anodin sur le plan émotionnel. Lorsque des tensions lâchent vraiment, elles livrent parfois leurs causes profondes, les tristesses, les colères, les peurs ou les joies qu’elles contiennent. Rencontrer ces émotions chez une personne que l’on masse professionnellement peut être déroutant et nécessite d’apprendre à les accueillir simplement.

« Tu seras aimé le jour où tu pourras montrer ta faiblesse,
sans que l’autre s’en serve pour affirmer sa force »
Cesare PAVESE

L’axe Savoir accompagner vous propose des clés progressives pour accompagner l’évolution de vos clients vers leur épanouissement corporel et émotionnel. Un apprentissage qui passe nécessairement par l’équilibre et la fluidité du praticien.

Comme masseur, ostéopathe ou thérapeute manuel, vous êtes déjà accompagnateur à divers degrés. Du simple fait de recevoir des clients de façon régulière, vous établissez, avec eux, un lien dont vous sous-estimez sans doute l’importance.

Ce lien est chargé, de leur coté, d’un transfert inconscient qui vous place dans un rôle particulier. En retour, vous êtes inscrits dans un contre-transfert qu’il est intéressant de comprendre et d’étudier. Cette relation, connue et travaillée en psychothérapie, revêt des allures spécifiques dans le massage professionnel ou les thérapies manuelles telles que l’ostéopathie ou la fasciathérapie. Elle croît dans l’existence d’une intimité de la relation qui n’est pas seulement physique mais aussi émotionnelle et de confidence.

Cette belle relation, professionnellement établie et cadrée par une éthique précise, ouvre la possibilité de la considération de nos ombres et de nos lumières. L’acceptation des différentes facettes de soi est le chemin qui conduit à l’épanouissement et au vrai relâchement corporel.

Pour vous aider à comprendre toute la richesse du lien entre un masseur intuitif et son client, ou un ostéopathe et son patient, nous préférons passer par le développement personnel plutôt que par la formation professionnelle. Ceci dans un soucis de cohérence et d’efficacité : faire comme si la qualité d’être était un savoir plutôt que le résultat d’un travail sur soi manquerait d’authenticité.

Dans ce but, l’EMPSI vous propose des stages d’exploration à thématiques renouvelées, destinés à clarifier pour vous et en vous, les questions psycho-émotionnelles posées par le corps, et par la relation. Un bon praticien accompagnateur se doit d’ouvrir la voie, en faisant lui-même l’expérience préalable du corps conscient, de l’ancrage, de la pulsion, de l’émotion et du sentiment, pour dissiper les craintes naturelles qui accompagnent toute forme d’implication dans l’intensité de la vie.

 

Cueillir des occasions d’avancer au fil de votre carrière :

Afin de soutenir vos qualités d’accompagnants, l’EMPSI propose divers ateliers, au fil de l’année, pour vous outiller progressivement en expérimentant les phénomènes de nature psycho-émotionnelle, qu’ils surgissent de l’ombre ou qu’ils se nouent au niveau du transfert et contre-transfert.

Les stages proposés dans l’axe « savoir accompagner » font une belle place à l’implication personnelle, à l’épanouissement de chacun et chacune, au travail sur soi et au plaisir de se regrouper entre collègues dans un lieu agréable. Un temps suspendu, une parenthèse, pour reprendre contact avec les différentes facettes de soi et nourrir son être. C’est en faisant soi-même le parcours qu’on devient un bon accompagnant.

 

L’empathie et la rencontre dans la pratique du massage.

 

Mieux comprendre l’immense et passionnante question du lien thérapeutique.

Le massage intuitif, les techniques d’écoute tissulaire, la biodynamique cranio-sacrée ou les thérapies manuelles donnent toutes une grande importance au champs relationnel entre le praticien et le client/patient. L’intention du praticien est, d’une part, de favoriser la sécurité dans ce champ, d’autre part, d’y installer un contexte favorable à l’introspection, afin de soutenir les capacités du client à évoluer. Nous tenons compte du fait que notre travail est intime et que la vulnérabilité du client doit être manifestement appréciée et respectée. Ses limites peuvent être subtiles et complexes car notre interaction peut impliquer de nombreux aspects, conscients ou inconscients, de la relation.

Nous vous proposons de travailler la question fondamentale de la relation et de ses effets aux deux bouts du lien : pour le client/patient, dans son processus d’évolution ; pour le praticien/ostéopathe, dans sa joie d’assister au processus de transformation et dans son implication personnelle.

Dans un travail relationnel impliquant le corps, il est important de reconnaître et de savoir comment travailler les questions se rapportant au transfert et au matériel, émotionnel, imaginaire ou symbolique, qui émerge de l’ombre. On peut comprendre le transfert comme une tentative inconsciente de guérir une relation du passé. Une personne au temps présent (un thérapeute par exemple, mais pas seulement), est inconsciemment perçue par le patient comme le rappel d’une personne du passé ayant affectivement compté pour lui. L’ombre est quant à elle un terme développé par Carl G. Jung pour exprimer des qualités en nous-mêmes que nous avons réprimées dans le passé et que nous n’acceptons pas dans le présent.

Alors qu’en psychothérapie, il peut être important d’explorer en détail ce qui est traité au niveau psychologique, les ostéopathes, thérapeutes manuels ou masseurs intuitifs ne sont pas formés à cette exploration et peuvent être mal préparés aux manifestations psycho-émotionnelles susceptibles de se produire lors d’une séance. Il leur est donc d’autant plus utile de comprendre les dynamiques psycho-émotionnelles conscientes et inconscientes qui peuvent s’inviter dans la relation thérapeutique ou l’accompagnement. Les comprendre soutient grandement les capacités de l’accompagnant d’apprécier ce qui émerge et de l’accueillir avec justesse et neutralité. Il en découle une forte amélioration de l’efficacité de son travail.

D’autres lectures sur notre approche de l’accompagnement :

Des textes écrits par les formateurs de l’Ecole du Massage Intuitif vous permettront de mieux saisir notre conception de l’accompagnement dans une logique somatothérapeutique :