Un massage de rêve

L'alliance du massage et du rêve ouvre une nouvelle dimension d’accompagnement de nos clients.
Par Bérengère Simmoens, somatothérapeute, et Aline Galipaud, analyste de rêves.
  • Un podcast sur les conceptions de JungEn 1970, France Culture diffusait une série d’émissions sur Jung. Une archive complète sur l’homme de la totalité future. Une occasion de découvrir la plupart de ses concepts : le Soi, l’anima, l’animus, les archétypes, l’inconscient collectif, etc.
  • Aline Galipaud explique les enjeux du rêve et de son rêveur :
  • Pourquoi le rêve ?Un article d’Aline Galipaud, analyste de rêve à Dijon : « L’inconscient est un océan, une mer, symbole d’immensité, de profondeur, d’inconnu, et de sauvagerie. Il est une forêt, profonde, infinie, sombre et dangereuse. Il est un brouillard épais qui ne laisse rien passer, dans lequel nous avançons avec peine ».
Quelle drôle d’idée d’allier rêve et massage !
Jung et l'analyse de rêve

Carl Gustav Jung

     Le masseur intuitif propose un espace d’expression à son client par sa posture et son cadre. Cependant, cet espace n’est pas toujours occupé, faute d’envie ou de porte d’accès possible. Dans leur retour de pratique en supervision, de nombreux praticiens partagent leurs interrogations sur la non-utilisation de cet espace pour voyager dans les profondeurs de l’être. Ils se questionnent sur leur posture, cherchent à travers la voie psychologique, sans avoir une idée précise de là où ils vont emmener leur client.

     La pensée de C.G.Jung et l’expérimentation du rêve et du symbole pourraient répondre à ce constat.

     Dans la séance de massage, au-delà de la technique, c’est tout un cadre relationnel qui se pose et se propose. Le toucher est une porte d’accès à notre intériorité, par la sensorialité qu’il offre. Il amène à mettre en lumière et fluidifier nos tensions physiques, mentales, émotionnelles et énergétiques. L’échange verbal et non verbal qui s’y jouent sont des signifiants de ce qui nous traverse en tant qu’individus. A ce moment, la qualité de présence est la dimension essentielle d’accueil et de soutien du processus en cours. C’est cet accompagnement que propose le massage porté par l’Ecole du massage psycho-somato-intuitif.

     Seulement, selon les histoires et les croyances de chacun, que l’on soit masseur ou receveur, partir à sa propre rencontre, se dire, se découvrir, se sentir n’est pas chose commune. La pression sociétale nous en éloigne. Comment, dans ce contexte, faciliter l’accès de nos clients à cette magnifique expérience qu’est la rencontre avec soi-même ?

     La psychanalyse symbolique et le rêve seraient une porte d’entrée possible.

     Jung, après sa séparation d’avec Freud, s’est tourné vers l’étude de la plupart des spiritualités du monde aussi bien polythéistes que monothéistes. Sa découverte de la notion du Soi, lumière intime et transcendante en chacun et en tous, découle de ses patientes recherches.

     Cette dimension d’Inconscient, à la fois personnel et collectif, est au cœur de nos relations humaines. Elle se manifeste lorsque le conscient lâche prise, lors du sommeil en particulier, et apparaît sous la forme des rêves, par des images, des scènes, des scénarios même, colorés mais souvent abscons. Nous les traitons bien mal, en les ridiculisant parfois, alors que c’est la Nature, le grand tout, la transcendance, le sacré, le divin qui nous parle !

     L’accueil du rêve, sa contemplation tranquille puis la mise en compréhension du message, font l’objet de l’analyse symbolique des rêves. C’est un chemin de mobilisation, de libération et enfin de guérison.

     Le processus de l’analyse est une rencontre : c’est d’abord interroger la scène, le mot employé, l’image, chaque élément apporté, enrichis par les associations que l’analyste a soin de susciter chez le rêveur. 

     Il s’agira ensuite de lire les symboles personnels et universels dont le rêve est porteur et se mettre à l’écoute du Soi, défini comme centre harmonieux et intemporel d’union des contraires en chacun. Dans l’instant du décryptage du message, le matériau objectif du rêve reste au centre de la relation.  Le mouvement de va et vient entre rêveur et analyste, autour du rêve comme manifestation de l’Inconscient du rêveur – mais aussi de celui de l’analyste, et de celui du collectif familial, sociétal, et de civilisation – est le mouvement naturel et immuable de la vie.
Le rêve est un creuset, rempli d’or, où l’analyste, par son humble contemplation met de la lumière, et où le rêveur reçoit un guide indispensable à sa compréhension intérieure et à sa vie.

     Les deux alliés vivent cet instant de révélation comme le fruit de leur rencontre et tirent chacun et ensemble l’enseignement apporté. Ni l’un ni l’autre ne revendique une appartenance ou une connaissance supérieure.

     Ainsi allier massage et rêve permet de rencontrer la dimension spirituelle de la relation telle que Jung la propose dans son processus thérapeutique d’analyse de rêve et de la transposer au massage.

     Il s’agit d’approcher le monde de l’Inconscient pour élargir, par l’expérience de l’analyse de rêve, la dimension intuitive, imaginative, mémorielle et psychique du massage. Faire des parallèles entre ces deux pratiques offre une occasion d’affiner la posture d’accompagnant.

     Vivre le symbolique, c’est passer par un biais expressif de dimension artistique, parfois plus coloré, plus simple et plus direct pour témoigner de nos états de corps et d’âme. C’est lâcher prise sur le souci d’être compris en tant qu’émetteur, ou même de se comprendre soi, pour partir dans une dimension intuitive et créatrice.

Suivre un atelier sur l’alliance rêve – massage