Supervision des masseurs somatothérapeutes.
"Savoir accompagner"

objectifs

  • Se familiariser avec les joies et les exigences de l’alliance thérapeutique.
  • Devenir un « praticien réflexif », observant sa pensée, ses émotions et ses ressentis.
  • Démêler les noeuds en lien avec le cadre, l’éthique, la fatigue de compassion, le pouvoir, l’argent, l’insécurité, l’ambiguïté, etc.
  • Compter avec le transfert et comprendre le contre-transfert dans la relation d’accompagnement.
  • Faire des liens entre sa pratique et la théorie, pour sécuriser son approche.

Coordinateur :

Manuel GASTAMBIDE, Somatothérapeute.

Conditions d’éligibilité :

  • Vous avez une pratique professionnelle.
  • Vous êtes formés à l’une de ces pratiques (Massage intuitif, Massage néo-reichien, Sensitive gestalt massage, Massage bien-être s’inscrivant dans une logique d’accompagnement, de coaching ou de développement personnel, Thérapie psycho-corporelle ou Somatothérapie).
  • Vous êtes curieux et comprenez l’intérêt de se remettre en question.
  • Vous inscrivez votre pratique professionnelle dans l’éthique de l’Ecole du Massage Intuitif ou une éthique compatible.
  • Vous ne confondez pas la supervision (centrée sur le client) avec la psychothérapie (centrée sur vous-même).

Tarif de la supervision :

  • Visioconférence, individuelle ou minigroupe : 70 € – Tarif empsi : 55 €.
  • Groupe en présentiel : nous consulter.

Renseignements supplémentaires :
Ecole du massage intuitif : 06 47 00 65 50
envoyez un email

La supervision peut être vue comme l’accompagnement de l’accompagnant. Elle lui permet d’appuyer son cadre, son éthique et la pertinence de son approche. C’est l’investissement du masseur dans son plaisir d’accompagner.

/Oser la simplicité.

Il est bon d’être simple, car aucune méthode relationnelle ne remplacera jamais l’humanité du lien. La qualité du lien est le levier et la puissance de l’accompagnement. L’accompagnant travaille donc à simplifier sa manière d’être en relation avec les clients qu’il accompagne.

/Oser la compétence.

Il est bon d’être compétent, car la connaissance n’est pas l’ennemi de la simplicité. Elle marque la solidité de nos options thérapeutiques et oriente notre action. Lire les auteurs est donc le complément nécessaire à notre formation, notre supervision et notre pratique.

L’Ecole du Massage Psycho-Somato-Intuitif (EMPSI) reconnaît la vision reichienne du corps et de la psyché. Elle s’inscrit dans l’approche rogerienne de l’accompagnement centré sur la personne, dans la tradition des psychologues humanistes. Elle s’appuie ponctuellement sur une diversité de théories psychothérapeutiques intégrables à une vision holistique de la personne : gestalt, psychosynthèse, végétothérapie, résilience tissulaire, CNV, psychologie positive, PNL, hypnose, art thérapie, analyse des rêves, méditation de pleine conscience et d’autres, dont celles que vous aurez envie d’apporter au groupe.

Oser la compétence implique de ne pas se faire une montagne de la connaissance. Ou alors une montagne qui se gravit pas à pas, sans impatience d’arriver au sommet, pour profiter du chemin.

/Oser l’éthique.

Il est bon d’être juste. L’éthique borde notre liberté d’agir. Elle se fonde sur ce qui a fait ses preuves, car l’innovation n’a de valeur que lorsqu’elle améliore les dysfonctionnements ; elle est dangereuse, au contraire, quand elle s’éloigne du respect de la personne ou du groupe au profit de la toute puissance. L’éthique qui balise notre pratique est celle présentée dans la charte de l’Ecole du Massage Intuitif. Elle est issue d’une réflexion collective. Vous pouvez librement interpeller le Comité d’éthique du massage intuitif qui prendra le temps de formuler une réponse, consultable ensuite par tous.

Analyser sa pratique du massage et du coaching