Acquérir les bases du massage.

Co-construire votre future activité en couplant diverses formations massages

Un parcours initial construit avec vous.

     La finalité de l’Ecole du Massage Intuitif est de vous permettre d’accompagner votre clientèle vers le mieux être et le développement personnel par le massage. Sans cette compétence, vous ne pourriez proposer que des massages ponctuels, privant votre clientèle d’une véritable évolution. Ajouter l’accompagnant à votre technicité de masseur, décuple le service rendu, l’intérêt du travail et votre inscription dans le parcours de vos clients. Vous créez un lien de continuité qui peut être très important pour eux, et vous les voyez progresser.

 

Si vous êtes novice.

     Pour suivre le programme de l’Ecole du Massage Intuitif, vous devez déjà être à l’aise avec le fait de masser. Cela vous permettra de vous consacrer entièrement à la compréhension de la relation masseur-receveur et de ce qui s’y joue. Nous pouvons vous guider dans différentes solutions (présentées ci-dessous) qui vous conduiront à « décomplexer » votre façon de masser.

     Dès votre inscription à l’EMPSI, nous élaborons un parcours de formation sur mesure, combiné entre nos programmes et des organismes de formation partenaires ou des praticiens qualifiés, selon votre région et votre projet.

 

Différentes combinaisons se présentent :

 

  • 1 – Vous cherchez une formation courte près de chez vous. Un(e) praticien(ne) en massage intuitif, dans votre région, fait sans doute partie de notre réseau de formateurs possibles. Nous nous mettons alors en relation avec lui pour combiner la formation initiale et notre cursus Savoir accompagner. Les formations proposées dans ce cadre sont courtes mais souvent suffisantes. L’apprentissage est très personnalisé. Chaque praticien établit son programme, à partir d’un canevas imaginé par l’EMPSI. Si cela lui semble possible, il vous associera à son travail au cabinet et vous fera bénéficier de temps de formation en tout petit groupe. Le projet est local et minimaliste. Vous gagnerez beaucoup de temps à oser vous lancer vite dans la gestuelle, les ressentis, le plaisir du massage et de la relation d’intimité qu’il favorise.
  • 2 – Vous préférez un volume horaire plus conséquent. Certains stagiaires attachent beaucoup d’importance à la validation de protocoles de massage. Il est alors judicieux de combiner notre parcours avec un organisme de formation qui assurera la formation aux techniques de base. Le volume horaire sera plus important. Le coût également. Les cursus que nous négocions avec ce type d’organisme oscillent entre 80 et 150 heures. Si l’organisme est agréé par la Fédération Française de Massage Bien-Etre, les heures cumulées chez eux seront cumulables avec celles que vous effectuerez à l’EMPSI pour devenir praticien agréé FFMBE. Leur parcours est en général finançable par les OPCO et les employeurs.
  • 3 – Vous souhaitez utilisez votre Compte Personnel de Formation. Vous n’avez pas d’autre choix alors que de suivre des blocks de formation inscrits au RNCP. Ca vous limite malheureusement aux formations proposées par la branche de l’esthétique qui ont une vision différente du métier. Dans cette option, il est plus difficile pour nous de vous accompagner dans votre cursus préalable. Vous pouvez néanmoins intégrer notre cursus rapidement.

      Dès que vous vous sentez suffisamment à l’aise avec le fait de masser, vous rejoignez notre séminaire permanant et/ou le module théorico-pratique sur les fondements de l’accompagnement somatothérapeutique.

 

Lien vers l’inscription à l’EMPSI – Cette inscription est nécessaire pour le suivi du cursus de maîtrise de l’accompagnement somatothérapeutique par le massage – Si vous suivez un atelier ponctuellement, elle vous donne accès au « tarif empsi » – Elle confirme notre association tout au long de votre parcours.

Lien vers l’axe Exercer son talent d’accompagnant – Présentation générale de nos formations et notre suivi soutenant dans l’exercice professionnel de l’accompagnement par le toucher et le massage.

 

La question de la validation.

 

« Personne n’est légitime en démarrant un projet ; on devient légitime en pratiquant »
Franck Lopvet.

     Lorsqu’on doute de soi, on a tendance à attendre de recevoir, de l’extérieur, la validation que l’on n’ose pas s’octroyer de l’intérieur. Pourtant, lorsqu’on veut accompagner les autres, et notamment dans des problématiques d’estime de soi, on ne peut faire l’économie du travail qui mène à la validation de soi, par soi-même. Attendre de l’Etat une telle autorisation à exercer et à être, alors qu’il ne peut être compétent pour la donner, relève d’un positionnement infantile. Par ailleurs, l’appui de nos pairs et collègues est précieux pour étayer nos avis sur notre compétence, mais il ne remplace pas non plus l’autorisation qu’on se donne à soi-même, en se fondant sur notre éthique, nos compétences acquises, notre libre arbitre et notre responsabilité.

     La position de l’Ecole du Massage Intuitif est que chaque praticien est responsable de ses compétences, de l’application de la déontologie, et de ce qu’il fait des formations qui lui sont données. C’est d’autant plus vrai dans le cas des massages intuitif ou humaniste, puisqu’il centrent leur approche sur la qualité de la relation autant, sinon plus, que sur la qualité de la technique. Par ailleurs, même un praticien validé par 20 diplômes devra toujours gérer lui-même son assise professionnelle, son sentiment de légitimité, et la clarté de son positionnement, s’il veut convaincre sa clientèle qu’il est la bonne personne à consulter. L’EMPSI est le bon endroit pour entamer ou poursuivre ce travail d’auto-validation.

     Pour les mêmes raisons, les attestations de formation que nous délivrons ne doivent donc pas être survalorisées. En revanche, le soutien apporté par l’école dans votre installation est précieux : maintien du lien aussi longtemps que vous en ressentez le besoin, possibilité de supervision, annuaire de référencement, collaborations futures… Nous prenons plaisir à animer le réseau des praticiens en massage intuitif et masseurs relationnels dont l’approche reste unique en France.

     Si vous êtes novice, vous devez donc réfléchir à la validation que vous souhaitez recevoir lors du choix des 3 solutions de formation initiale présentées ci-dessus. Dans le cas d’une formation préalable locale et minimaliste (cas n°1), vous avancerez vite et vous construirez votre cadre de praticien au sein de l’EMPSI. Le cas n°2 est une solution intermédiaire : le volume de formation initiale est plus important et vous avancerez par l’apprentissage de protocoles dont nous veillerons à ce qu’ils ne deviennent pas limitants dans votre pratique intuitive du massage. Dans le cas n°3, vous retrouverez souvent l’infantilisation ordinaire du système français : des notes, des validations (ou invalidations), des professeurs qui savent à votre place ce qu’il est bon que vous fassiez à l’autre, des directeurs qui considèrent souvent leurs catégories de pensées comme des vérités intangibles. Ce n’est pas notre approche, ni notre conception du massage et de la relation.

     Associons-nous dès le début de votre parcours, pour co-construire votre future activité.