Dimension physique du massage
Cycle I : "Savoir masser"

objectifs pédagogiques

  • Décomposer les bases techniques communes aux différents massages et comprendre l’effet de chacune
  • Maîtriser les techniques du massage musculaire par zones
  • Connaître le ventre pour mener une approche viscérale de la détente corporelle

Thèmes abordés :
La compréhension des manifestations physiques du stress.
Les tensions, blocages et resserrages des différentes parties du corps.
L’anatomie organique et viscérale.
L’effet du stress sur les muscles inspirateurs et expirateurs.
L’effet du stress sur la digestion, l’assimilation et l’élimination.
Les notions de souplesse, de tonicité, de contraction et leur effet sur la mobilité du corps.

Massages enseignés :
Massage suédois.
Massage du ventre.

Mode d’admission :
Lettre de motivation et entretien complémentaire éventuel destiné à vérifier que vous répondez aux pré-requis de la formation.

Tarif de la formation :
– Particuliers :
957 € + Hébergement, pour 66 heures, soit 9 journées.
– Employeurs, Organismes financeurs : nous consulter.

Renseignements supplémentaires :
Pré-inscription et calendrier :
Bourgogne
Pays de la Loire

Ecole du massage intuitif : 06 47 00 65 50
envoyez un email

Les formations professionnelles de l'Ecole du Massage Intuitif sont certifiées par AFNOR et agréées par la FFMBE

Depuis toujours, nous utilisons nos mains pour nous réconforter les uns les autres, soulager, apaiser. Comment transformer notre talent naturel en compétence structurée ? L’apprentissage des techniques élémentaires est une base qui nous permet de développer notre propre vocabulaire tactile. Mais cet apprentissage doit s’intégrer par la confrontation au corps, dans son aspect le plus physique, anatomique et concret.

Faire l’expérience du corps.

De même qu’il serait illusoire d’apprendre à skier sans se confronter à la neige, à la pente, aux pertes d’équilibre et aux chutes, il n’est pas possible de bien masser sans faire soi-même l’expérience du corps.

Faire l’expérience du corps ne se résume pas à le connaître théoriquement sur le plan physiologique. C’est mener une véritable exploration, de la peau aux fascias, des fascias aux muscles, des muscles aux os et aux viscères. Pour connaître la texture de chaque type de tissu palpable directement ou par l’intermédiaire des tissus superficiels qui l’enveloppent. C’est se faire une idée du corps de l’autre et de sa tension par le toucher.

Les massages traditionnels s’appuient tous sur les mêmes techniques qu’ils enchaînent et utilisent différemment selon les coutumes. Etudier les techniques de base, c’est s’outiller pour les comprendre tous. Expérimenter chaque approche permet d’en ressentir les effets concrets, dans le corps et dans le mental.

Donner un bon massage, c’est aussi se prendre en compte. Trouver une attitude juste, un style. Un bon masseur doit faire l’effort d’être tranquille avec lui-même, de se comprendre et s’accepter tel qu’il est, pour être posé dans son corps, ses mouvements, sa respiration, sa digestion, sa façon d’être en relation à l’autre. Cette attention à lui-même contribue, au même titre que sa gestuelle, à transmettre le bien-être. La détente, tout comme le stress, se communiquent d’une personne à l’autre. C’est la raison pour laquelle le masseur travaille sur son savoir être, autant que sur son savoir faire. Si tous les modules de formation de l’Ecole du Massage Intuitif vous invitent à prendre soin de cette réalité, celui-ci s’intéresse particulièrement à notre relation au caractère le plus physique et corporel de l’être humain.

Cette formation est particulièrement conseillée aux stagiaires qui veulent asseoir leur compétence sur une connaissance solide du corps et de sa façon de vivre l’impact agréable du massage de type suédois. Le module fait aussi une grande place à la connaissance du ventre, des viscères et des organes de la zone abdominale, dont l’importance en terme de détente est centrale et souvent négligée (Lire notre dossier : le ventre, notre deuxième cerveau)