L’anxiété générée par la maladie  se résout parfois à l’occasion d’un massage.

Ayons confiance dans les capacités du massage à assouplir les difficultés de la vie !

Cerveau et psycho N°74

Le massage comme accélérateur de guérison, dans Cerveau&Psycho.

(Le numéro complet est disponible dans la bibliothèque numérique de l’espace stagiaire)

Manuel Gastambide, au colloque de la Fédération Française de Massage Bien-Etre en mars 2015.

 » L’émotion qui surgit avec la maladie ou l’accident traumatisant n’est pas traitée par le corps médical. Elle relève de l’entourage et de sa force supposée pour soutenir, écouter et rassurer. Mais voilà un champ dans lequel les personnes en détresses restent souvent seules, pour leur plus grande douleur et leur plus grande angoisse.

Le massage intuitif est d’abord un lien qui se crée. Une relation dans laquelle on cesse d’être seul. Une relation sur laquelle on peut s’appuyer pour vivre plus tranquillement ce que l’on a à traverser. Le massage intuitif ne guérit rien. Il accompagne les moments de la vie comme un cadeau. Les moments de solitude, de déréliction, de doute… lorsqu’on a simplement besoin d’une main fraternelle pour rendre plus simples les métamorphoses nécessaires.

Oui ! lorsque l’on traverse la maladie ou le handicap, au milieu de gens moins concernés par notre sort, le massage intuitif est salvateur.

Sur le plan émotionnel, être malade est une tension en soi. Je ne parle pas des maladies fréquentes – celles que tous nous connûmes et que nous avons parfois adorées pour leur permission donnée de rester bien au chaud plutôt qu’aller travailler. La solitude ne pèse pas lorsque l’on a confiance dans la rémission. Se réparer, se reconstituer sous la couette, se régénérer après la baisse d’énergie est agréable. Je parle des maladies dont on peut être atteint sans en connaître d’avance l’issue. Les maladies qui nous plongent dans la crainte d’en sortir plus bas qu’on y est entré. Les maladies dont l’anxiété corrosive qu’elles génèrent nous mine plus que la pathologie elle-même. Les maladies qui ne nous laissent pas respirer. Pour accompagner le vécu de ces événements de la vie, le massage intuitif peut être nécessaire, puisqu’il permet de sentir l’appui de l’autre et redonne confiance dans nos potentiels « .

(Photo : Manuel Gastambide, lors du colloque de la Fédération Française de Massage Bien-Etre en mars 2015).