Le traumatisme vicariant et la fatigue de compassion

Comme tout professionnel de la relation d'aide, le masseur de relaxation qui ne saurait pas doser son empathie avec mesure s'expose au stress vicariant.
Actualité du massage en France et dans le monde

Chaque année, l’Ecole du Massage Intuitif forme une cinquantaine de praticiens en massage bien-être.

  • Teste ton niveau de stress vicariantPour les professionnels de l’écoute et de l’accompagnement, il peut être intéressant, d’identifier la source de votre fatigue pour savoir si elle provient de l’usure de compassion ou d’une autre raison. Un test à cet effet est disponible sur internet, traduit de l’américain par Michelle Larivey : Test de stress vicariant.
Au service du bien-être des autres, le praticien en techniques de relaxation doit être attentif aux émotions qui sont déposées en sa présence.

/ Prends soin de toi

Le traumatisme vicariant résulte d’une surcharge émotionnelle. En choisissant par exemple de vous engager auprès de personnes en détresse (malades, blessés, laissés pour compte, etc.), vous vous confrontez à des situations qui vous feront éprouver des émotions intenses. Ces confrontations avec la souffrance d’autrui peuvent être à l’origine d’une souffrance psychologique plus ou moins importante et plus ou moins tardive appelée traumatisation secondaire ou traumatisme vicariant.

Les effets de la traumatisation vicariante se cumulent avec le temps et peuvent conduire à l’état de fatigue de compassion.

La traumatisation vicariante et la fatigue de compassion ont pour effet majeur une modification de la vision de soi et du monde (perte du sentiment de sécurité et de confiance, perte de la capacité à être en connexion avec les autres, désespoir, cynisme, désillusion, perte de l’estime de soi, négativité au travail, tendance au blâme, identification à la victime).